Un collégien prié d'enlever un tee-shirt à cause d'une trop forte poitrine

— 

Le 7 avril dernier, un élève d’un collège privé de Saint-Julien en Genevois (Haute-Savoie) a été prié par une conseillère d’éducation d’enlever son tee-shirt. La raison: Une poitrine jugée trop généreuse était dessinée sur le vêtement en question, rapporte le Dauphiné Libéré. La responsable «m’a emmené dans son bureau, a tiré les persiennes et m’a tendu un tee-shirt blanc à l’effigie de l’école puis m’a laissé seul en me demandant de l’enfiler», raconte l’élève dans le journal.

Le collégien a obtempéré, même si le vêtement de substitution était «sale, troué, trop petit et sentait très mauvais». L’élève, scolarisé en classe de 4e, ne comprend pas ce qui peut justifier une telle sanction: «Je mets ce tee-shirt depuis deux ans», a-t-il déclaré au quotidien. «Quand j’ai voulu le récupérer, la conseillère m’a dit qu’elle me le rendrait quand je lui rapporterai le tee-shirt de l’école propre et repassé».

La conseillère d’éducation, elle, affirme appliquer le règlement de l’établissement. «Nous demandons à nos élèves de porter une tenue correcte, ni provocante, ni vulgaire. Un habit représentant une femme dénudée à forte poitrine n’est pas conforme», a-t-elle expliqué au Dauphiné libéré.