En Belgique, on n'a pas de gouvernement, mais on a des idées pour qu'il soit formé

INSOLITE Les Belges multiplient les initiatives cocasses afin que la crise politique qui touche leur pays trouve enfin une issue...

Corentin Chauvel avec Reuters

— 

N.MAETERLINCK / AFP

Heureusement que les Belges ne manquent pas d’humour. Ce vendredi, après plus de 400 jours sans gouvernement à la tête du pays, le chef socialiste francophone belge Elio Di Rupo a réussi à convaincre huit partis de négocier pour tenter de mettre un terme à une crise d'une durée sans précédent. Depuis le début de la crise, les Belges ont lancé différentes idées pour former un gouvernement.

20 Minutes passe en revue les différentes manières imaginées par les Belges destinées à régler un conflit qui n’a que trop duré.

  • La révolution des frites: Clin d’œil aux révolutions arabes, des étudiants de Gand, dans le nord du pays, ont demandé la fin de la crise politique en se déshabillant dans la rue. Objectif: atteindre les 249 étudiants nus pour «célébrer» les 249 jours sans gouvernement, mais ils ont été finalement une cinquantaine à se mettre à moitié dévêtus dans la rue le 17 février dernier, se réchauffant à grandes lampées de genièvre.
     
  • La grève du sexe: Une sénatrice belge flamande a demandé la semaine dernière aux femmes de «garder leurs jambes fermées». Marleen Temmerman a préconisé la grève du sexe tant qu’un nouveau gouvernement fédéral ne serait pas nommé.
     
  • La marche de la honte: Les Belges ont également tenté, à la fin janvier, un mouvement nettement moins drôle avec des milliers de personnes défilant dans Bruxelles pour la «marche de la honte». Sans succès.
     
  • Une «Belgique au poil»: Le comédien francophone Benoît Poelvoorde a invité début janvier ses compatriotes à ne plus se raser jusqu'à la formation d'un gouvernement. Jusqu'ici, 771 hommes ont chargé sur Internet des photos montrant la progression de leur système pileux. Un autre comédien belge, Freddy Tougaux, a répliqué à l’initiative de Benoît Poelvoorde en proposant plutôt que ses compatriotes se rasent les testicules.
     
  • Camping version belge: C’est également via le Web que camping16 propose aux internautes belges de planter leur tente virtuelle au 16, rue de la Loi, à Bruxelles, l'adresse du Premier ministre. Le site a donné 100 jours au gouvernement pour se former sans quoi il exige un «remboursement». Plus que 62 jours…
     
  • Concours gastronomique: «Dites-nous dans combien de jours la Belgique aura enfin un accord gouvernemental, et la personne qui aura deviné gagnera son poids en gaufres!», propose sur son site le quotidien belge Le Soir.
     
  • A la conquête du record du monde: 249 ou 289? Pour lerecorddumonde.be, le record de jours sans gouvernement irakien est à 289 jours et la partie n’est pas encore gagnée. Le site belge surveille de près son concurrent ivoirien dont la situation n’est pas loin d’être similaire.