L'ours polaire Knut serait martyrisé par ses congénères au zoo de Berlin

avec AFP

— 

L’Allemagne s’inquiète pour Knut, le très populaire ours polaire du zoo de Berlin, qui serait maltraité par trois congénères femelles plus âgées – dont sa mère.
«Knut, le chouchou du public, n'est plus qu'une loque», se désolait Bild, le quotidien le plus lu d'Allemagne sur son site internet, alors que le Tagesspiegel estimait qu'il se «laisse marcher sur les pieds».
Knut partage depuis quelques semaines son enclos avec sa mère, Tosca, et deux autres femelles, Nancy et Katjusha. C'est cette dernière qui, sur une vidéo mise en ligne sur le blog d'une inconditionnelle du célèbre ours polaire, se jette à la gorge de Knut, manifestement pour essayer de le mordre, et le fait tomber dans le plan d'eau.

Mots-clés :