Un Allemand finit la nuit au poste pour avoir bêlé trop fort

INSOLITE Ses voisins se plaignaient de ses cris animaliers...

J. M. avec AFP

— 

«Incompréhensible et agressif.» Ce sont les deux adjectifs employés par les policiers allemands pour décrire l'énergumène chez lequel ils sont intervenius dans la nuit de samedi à ce dimanche. Le bonhomme, qui empêchait ses voisins de dormir à cause de ses bêlements, a même dû être emmené au poste.

3,1 grammes d'alcool par litre de sang

Les riverains de ce quartier de Coburg, dans le sud de l'Allemagne, se sont d'abord inquiétés de ces bêlements répétés, avant de s'en agacer franchement. Car l'auteur de ces séries de hurlements animaliers, dont certaines duraient jusqu'à 20 minutes, n'avaient rien de la brebis égarée.

C'est leur voisin, âgé de 49 ans, qui chantaient la sérénade en mode mouton. Alertée par plusieurs plaintes, la police est donc intervenue, mais n'a sans doute pas réussi à comprendre les motivations du bêleur. Une nuit au poste plus tard, et ses 3,1 grammes d'alcool par litre de sang évacués, l'animal pourra peut-être s'expliquer.