L'employée de mairie détournait l'argent des places du cimetière

AFP

— 

Une employée de la mairie de Thiers (Puy-de-Dôme) a été jugée mardi pour avoir détourné l'argent des places du cimetière. Un trou dans la caisse estimé à plus de 60.000 euros, a-t-on appris mercredi auprès de l'avocate de la commune.
Cette quinquagénaire, en poste depuis 1985, aurait encaissé à son nom près de 135 chèques émis pour l'acquisition ou le renouvellement d'une concession funéraire entre 2000 et 2009, a précisé Me Sylvie Arnaud-Defferiolles, avocate de la mairie, confirmant une information du quotidien La Montagne.
L'employée assurait à ceux qui ne remplissaient pas l'ordre qu'elle apposerait un tampon et leur délivrait des titres provisoires, le titre définitif étant obtenu seulement après vérification du Trésor public.