Des risques cardiaques pour les personnes agressives... Elle décide de se faire tatouer à 99 ans...

REVUE DU WEB Retrouvez toutes les infos insolites de l'été...

Julie Rasplus

— 

Des modèles montrent leurs tatouages au salon international du tatouage à Taïwan, le 30 juillet 2010.
Des modèles montrent leurs tatouages au salon international du tatouage à Taïwan, le 30 juillet 2010. — Nicky Loh / Reuters

Mamie et tatouée

Elle a eu le temps d’y réfléchir avant de sauter le pas. Mimi Rosenthal s’est jetée à l’eau en se faisant tatouer un petit papillon... à l’âge de 99 ans. De quoi éviter que les parents le prennent mal. C’était il y a deux ans, et depuis la grand-mère a confirmé son coup d’essai. A 101 ans, Mimi Rosenthal a souhaité un troisième tatouage... Et elle ne compte pas s’arrêter là. «Le prochain, ce sera sur les fesses», plaisante-t-elle.

Une femme aimante...

Voilà 50 ans que Brenda Allison attire les clés, les pièces de monnaie et déclenche les alarmes de voiture: elle est magnétique, et ce depuis l’école maternelle. Cette année, nouvelle surprise: la «femme aimant» a découvert que les objets pouvaient se coller à sa peau. Démonstration.

Coeur fragile pour les grincheux

Les personnes agressives risquent davantage une attaque cardiaque ou cérébrale. C’est ce que révèle une étude menée par l’Institut américain d’étude du vieillissement, sur 5.614 habitants italiens. Les agressifs souffriraient d’un rétrécissement des artères carotides. Les plus grincheux auraient même 40% de risques supplémentaires que cela se produise, en comparaison des personnes calmes. Voilà qui ne va pas les faire sourire davantage.

Des cours de château de sable

Chez Butlins, on ne plaisante pas avec les activités de l’été. Cette société britannique a décidé de donner des cours aux parents afin qu’ils apprennent les méthodes infaillibles pour construire de parfaits châteaux de sable. La société ne fait pas appel à des amateurs: c’est un guide spécialisé qui prodigue les conseils aux parents. Petit aperçu de ces derniers, pour les parents français désespérés sur la plage: on utilise du sable humide, on tasse bien les différentes couches et surtout, on plante le drapeau au milieu des tours. Dommage que les vacances se terminent.

Un crocodile en bois

Cela ressemble à une mauvaise blague. La baignade a été interdite sur les plages de Boulogne, jeudi dernier sur la Manche après que deux baigneurs ont déclaré avoir aperçu… un crocodile. C’est dans une lettre adressée à l’agence locale de La Voix du Nord que «Pierre et Laurent» ont raconté l’anecdote et ont décrit l’animal, un caïman d’un mètre de long. Malgré l’étonnement, la mairie a décidé de dresser le drapeau rouge, avant de lever l’interdiction vers midi. Le crocodile serait en réalité un vulgaire morceau de bois.