Un ouvrier de 44 ans tué par un essaim de guêpes dans le Béarn

FAITS DIVERS L'accident a eu lieu sur un chantier...

AFP

— 

Un ouvrier âgé de 44 ans a été tué vendredi par un essaim de guêpes à Monein, sur un chantier de plein air dans le Béarn, a-t-on appris auprès du maire de cette commune.

«Il y a eu un concours de circonstances épouvantable», a déclaré à l'AFP Yves Salanave-Péhé, maire de Monein, arrivé sur les lieux en fin de matinée peu après le décès de Jean-Philippe Parages, un ouvrier qui était occupé à des tâches de débroussaillage sur un chantier de remise en état des berges de la rivière Baïse.

Des piqûres au cou principalement

«Le malheureux est passé près d'une pelleteuse du chantier au moment où celle-ci à soulevé un essaim de guêpes enterré. Les guêpes, furieuses, l'ont attaqué, il a été piqué à de nombreuses reprises, au cou principalement», a-t-il indiqué, confirmant une information du site internet de Sud Ouest.

Les sapeurs pompiers et le Samu sont intervenus rapidement, y compris en faisant appel à un hélicoptère venu de Tarbes, mais ils ne sont pas parvenus à ranimer l'ouvrier qui gisait dans les broussailles, a indiqué Yves Salanave-Péhé.

Jean-Philippe Parages, célibataire, habitait à Arette, dans le Haut-Béarn voisin, avec son frère.