New York: Un steward excédé par un passager quitte un avion avec les toboggans d'évacuation

INSOLITE Il a «insulté tous les gens à bord» avant de rentrer directement chez lui...

C.C. avec AFP

— 

J.SILBERBERG / REUTERS

Sa patience avait des limites. Enervé par un passager qui n'avait pas suivi ses instructions, un steward a déclenché lundi les toboggans de l'avion sur le tarmac d'un aéroport de New York pour rentrer chez lui, où il a été arrêté.

Heurté par la valise du passager récalcitrant

Steven Slater venait de demander aux passagers du vol Pittsburgh-New York de ne pas quitter leurs sièges tant que l'appareil de la compagnie à bas coûts Jet Blue n'avait pas atteint son point de stationnement à l'aéroport JFK.

Mais, voyant qu'un passager ne l'écoutait pas et récupérait ses effets personnels dans le coffre au-dessus de son siège, Steven Slater a perdu son sang froid, a raconté l'autorité aéroportuaire new-yorkaise. Le steward de 38 ans a tenté d'interrompre le récalcitrant lorsqu'il a été heurté à la tête par une valise. Le passager, dont Steven Slater attendait des excuses, l’a en fait insulté, a rapporté le New York Times.

Il quitte l’aéroport et rentre chez lui

Ce fut la goutte d’eau qui a fait déborder le vase pour le steward qui a foncé à l'arrière de la cabine de l'Embraer 190, a saisi le téléphone de bord «et insulté tous les gens à bord», avant de déclarer qu’après vingt ans passés dans le secteur aérien, ça suffisait. «Cela a été génial», a conclu Steven Slater. C'est alors qu'il a déclenché les toboggans, «s'y est jeté, a couru jusqu'au parking des employés et a quitté l'aéroport à bord d'une voiture qu'il y avait garé», poursuit le quotidien.

La chaîne ABC précise que le steward avait eu le temps d'attraper une canette de bière avant de se sauver. Arrivé à son domicile du Queens, un quartier de l'est de New York, il a été interpellé «avec un grand sourire» par la police qui, selon ABC, l'a inculpé.