Kosovo: quand Tony Blair rencontre Tonybler

INSOLITE L'ancien Premier ministre britannique est une star dans le pays...

C.C. avec AFP

— 

H.REKA / REUTERS

Il n’y a pas que des artistes et des sportifs qui inspirent les parents pour nommer leurs futurs enfants. Au Kosovo, la star, c’est Tony Blair. Et c’est ainsi que l'ancien Premier ministre britannique, qui a été reçu en héros au cours de sa visite de deux jours pour son implication en faveur de l'indépendance du pays, a rencontré vendredi neuf jeunes garçons kosovars, prénommés «Tonybler» en son honneur.

«Comme vous pouvez le constater, votre nom est assez fréquent dans notre pays», lui a lancé une jeune femme en l'accueillant sur une scène édifiée dans le centre de Pristina depuis laquelle Tony Blair a pris la parole devant quelques milliers de personnes. Accompagné de son épouse Cherie et des neuf jeunes «Tonybler», l'ex-Premier ministre a ensuite entonné la chanson de Michael Jackson «We are the world».

Le Kosovo, indépendant depuis 2008

Tous les Tonybler kosovars sont nés après 1999, année au cours de laquelle l'Otan a contraint les forces serbes du président yougoslave Slobodan Milosevic à se retirer, plaçant le territoire sous l'administration de l'ONU. Les événements allaient préluder à l'indépendance, proclamée en février 2008.

L'indépendance du Kosovo a été reconnue à ce jour par 69 pays, dont les Etats-Unis et 22 des 27 Etats membres de l'UE. Belgrade a obtenu que la Cour internationale de justice (CIJ) se prononce sur la légalité de cette proclamation d'indépendance.