20 Minutes : Actualités et infos en direct
problèmeUn avion fait demi-tour en plein vol à cause de deux hublots manquants

Un avion fait demi-tour en plein vol à cause de deux hublots manquants

problèmeL’avion pourrait avoir été endommagé lors du tournage d’un film survenu la veille de l’incident
 Il ne restait que la vitre anti-rayures.
Il ne restait que la vitre anti-rayures. - StuBaileyPhoto / PIxabay / Pixabay
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Les vingt passagers d’un vol censé relier Londres (Royaume-Uni) à Orlando (Etats-Unis) le 4 octobre dernier ne sont pas passés loin de la catastrophe. Comme le rapporte The Independent, la Direction britannique des enquêtes sur les accidents aériens (AAIB) a révélé le 8 novembre que l’appareil, un Airbus A321 exploité par Titan Airways et utilisé par TCS World Travel, une société de vacances de luxe américaine, avait décollé alors qu’il lui manquait deux hublots.

L’avion, qui transportait trois pilotes, un mécanicien, un arrimeur, six membres d’équipage de cabine et neuf passagers, avait déjà atteint 10.000 pieds (environ 3.000 mètres d’altitude) lorsque les premiers éléments suspects ont été repérés. A l’arrière de l’appareil, l’arrimeur a entendu un bruit « suffisamment fort pour endommager l’audition » et constaté qu’un joint positionné sur une fenêtre « ballottait sous l’effet du flux d’air ».

Deux hublots manquants

Alertés, les pilotes ont finalement décidé de faire demi-tour après 36 minutes de vol, alors qu’aucun voyant ne leur indiquait une situation anormale. Une fois l’atterrissage effectué, le personnel de cabine a découvert que deux hublots – comprenant les vitres intérieure et extérieure et le joint en caoutchouc – étaient manquants. Il ne restait, à leur emplacement, que la vitre anti-rayures et un morceau de caoutchouc servant à empêcher les passagers de toucher la vitre extérieure.

Si de plus amples vérifications doivent être menées afin de comprendre comment un incident aussi dangereux a pu se produire, l’AAIB pense avoir déjà identifié son origine. La veille, l’avion avait été utilisé lors d’un tournage de film et exposé pendant plusieurs heures à de fortes lumières, qui devaient récréer l’illusion d’un lever de Soleil. Une exposition qui pourrait avoir endommagé l’appareil.

Sujets liés