20 Minutes : Actualités et infos en direct
séismeLes fans de Taylor Swift ont fait trembler la terre à Seattle

Les fans de Taylor Swift ont fait trembler la terre à Seattle

séismeUn tremblement de terre de magnitude 2,3 sur l’échelle de Richter a été enregistré lors d’un concert de la star américaine
Taylor Swift lors d'un concert en Californie le 28 juillet 2023.
Taylor Swift lors d'un concert en Californie le 28 juillet 2023. - Jessica Christian/AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

La chanteuse américaine Taylor Swift a donné deux concerts au stade Lumen Field de Seattle (Etats-Unis) durant le week-end du 22 et 23 juillet. Des spectacles que ses fans ne devraient pas oublier de sitôt puisqu’ils ont provoqué une activité sismique, rapporte CNN. Un phénomène qui s’est déjà produit et qui peut s’expliquer.

2,3 sur l’échelle de Richter

Jackie Caplan-Auerbach, scientifique et professeure de géologie à l’université Western de Washington, a consulté un sismomètre situé près du stade. Les concerts de la star à Seattle ont provoqué une activité sismique équivalente à un tremblement de terre de magnitude 2,3 sur l’échelle de Richter. Ces secousses ont été enregistrées en particulier sur les chansons Shake It Off et Blank Space, a détaillé la sismologue dans le Seattle Times.

Elles ont ainsi dépassé le « Beast Quake », une activité sismique de 2 sur l’échelle de Richter enregistrée à Seattle en 2011 lors des célébrations des fans pendant un match de football américain. L’échelle de Richter étant logarithmique, Jackie Caplan-Auerbach a expliqué à CNN que cette différence de 0,3 entre les deux phénomènes correspondait à une secousse « deux fois plus forte ».

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

144.000 fans dans un stade surchauffé

Ces légers séismes pourraient être liés au système de sonorisation utilisé mais aussi aux danses des 144.000 personnes réunies dans le stade, à guichets fermés pour ces deux concerts. Un évènement similaire s’était déjà produit en 1992 lors d’un concert du groupe britannique Madness à Londres, durant leur titre One Step Beyond.

Au regard de la sismologie toutefois, ces évènements restent marginaux. L’échelle de Richter, imprécise et aujourd’hui dépassée, indique d’ailleurs qu’une magnitude entre 1 à 3 correspond à un séisme « à peine ressenti par les personnes ».

Sujets liés