Handicap : Comment Mattéo, pourtant sourd de naissance, est devenu rappeur

ABNEGATION Brut, partenaire de « 20 Minutes », rencontre un jeune homme qui a « dompté » sa surdité

20 Minutes avec Brut
— 
Affligé d'une surdité profonde, Mattéo est devenu rappeur en herbe
Affligé d'une surdité profonde, Mattéo est devenu rappeur en herbe — BRUT Media (capture d'écran)

Sourd profond depuis la naissance, Mattéo a dû, après avoir bénéficié d’implants cochléaires, passer des heures à « apprendre à parler » : « Par exemple, je disais les "fromacs" pour "fromages", se souvient le jeune homme. Mais je n’ai pas abandonné, je suis allé chez l’orthophoniste, à l’école des entendants… donc forcément, tu prends le sens du mot, tu prends le sens du son aussi ».

C’est justement cette sensibilité au son qui lui a permis, quelques années plus tard, de se mettre à la musique : « Quand j’enlève mes appareils, c’est zéro son. Tu peux me mettre un camion à côté, je ne l’entendrai pas. Mais je vais le sentir, parce qu’il y a des vibrations, ça va résonner derrière moi ». C’est ainsi que lorsqu’il rappe, Mattéo plaque sa main contre les enceintes, sent les vibrations et peut se caler sur un rythme.


« Je ne peux pas rapper trop vite, je ne suis pas Eminem »

Le jeune homme participe à la nouvelle édition de La France a un incroyable talent et souhaite partager sa passion pour la musique. « J’ai commencé à écrire quand j’étais en cinquième. Comme j’ai kiffé ça, je me suis amélioré à l’écriture, à comment tourner ma phrase. Fallait les caler ! Je ne peux pas rapper trop vite, je ne suis pas Eminem, sourit la graine de star. Je ne dis pas que j’articule archi bien, mais j’essaye de me débrouiller et faire à ma sauce aussi ».