Japon : Des pâtisseries en plastique vendues par erreur dans un magasin

oups Les fausses pâtisseries étaient tellement réalistes que les employés de la boutique n’ont pas fait la différence et les ont vendues aux clients

20 Minutes avec agences
Trop réalistes, des fausses tartes aux œufs ont été vendues dans une boutique au Japon. Illustration.
Trop réalistes, des fausses tartes aux œufs ont été vendues dans une boutique au Japon. Illustration. — cegoh / Pixabay

Comme on dit… ce n’est pas de la tarte. Au Japon, les représentations de plats en plastique sont une industrie de plusieurs millions de dollars. Mais samedi, des fausses tartes aux œufs de la société Andrew’s Egg Tart, basée à Osaka, ont été vendues à des clients par accident. Les pâtisseries étaient si convaincantes que même le personnel n’a pas pu faire la différence et en a involontairement vendu cinq à deux clients dans un stand éphémère près d’une gare de Tottori, dans l’ouest du pays.


« Nous sommes vraiment désolés d’avoir vendu ces échantillons par erreur », a déclaré mercredi un représentant de l’entreprise. Un employé s’est rendu compte de l’erreur peu après la vente et les clients ont par chance rendu les fausses tartes au stand avant de prendre une première bouchée potentiellement douloureuse. Des autocollants seront désormais utilisés pour distinguer les vraies tartes des desserts en plastique afin d’éviter de nouveaux incidents.



Les échantillons alimentaires en plastique, connus sous le nom de « shokuhin sampuru », sont fabriqués avec un soin minutieux pour présenter la nourriture vendue par les établissements de manière aussi réalistes que possible, qu’il s’agisse des gouttelettes d’humidité sur une pinte de bière ou de la surface scintillante d’un bol de ramen.