20 Minutes : Actualités et infos en direct
hymneUne Iranienne reprend « Bella Ciao » en persan, sa vidéo devient virale

Une Iranienne reprend « Bella Ciao » en persan, sa vidéo devient virale

hymneLa vidéo a été visionnée plus de 3 millions de fois
On ignore l'identité de l'interprète.
On ignore l'identité de l'interprète. - Capture Twitter @Gandom_Sa007 / Twitter
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Le célèbre chant de révolte italien, remis au goût du jour par la série La casa de papel, a une nouvelle fois été repris. Comme le rapportent les médias iraniens, un internaute nommé Gandom a posté, ce vendredi, une vidéo devenue virale. On y voit une jeune femme interpréter avec brio la chanson Bella Ciao en persan. Aucune indication n’a été donnée sur la chanteuse, dont on ne connaît ni l’origine, ni l’âge, ni l’engagement politique.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« Vive la liberté »

Cette interprétation très touchante du chant révolutionnaire a été vue plus de trois millions de fois sur Twitter, partagée par plus de 25.000 personnes et été likée par plus de 50.000 internautes en l’espace de quelques jours. En France, elle a bénéficié d’un coup de projecteur grâce à la mise en avant du directeur de l’Observatoire de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient à la Fondation Jean Jaurès, Farid Vahid « Absolument magnifique ! Bella Ciao chanté par une Iranienne en persan. Ces femmes sont impressionnantes… Vive la liberté », a-t-il tweeté samedi.



De leur côté, les Iraniens y voient un symbole fort de la lutte contre les lois édictées par la République islamique. Depuis la mort de Mahsa Amini, décédée le 16 septembre après avoir été arrêtée par la police pour « tenue non appropriée », un vent de révolte agite l’Iran. Les manifestants dénoncent le manque de liberté et les mesures coercitives prises contre les femmes qui ne portent pas le voile ou sont vêtues de manière jugée incorrecte.

Sujets liés