Alors qu’il répond aux questions des journalistes, un ministre canadien avale une abeille

INSECTE Le premier ministre de l’Ontario a préféré en rire et a gardé son flegme face à la presse

20 Minutes avec agence
Une abeille en train de butiner
Une abeille en train de butiner — © Mabel Amber / Pixabay

La scène aurait pu mal se terminer, mais Doug Ford, Premier ministre de l’Ontario, au Canada, a gardé son sang-froid jusqu’au bout lorsqu’il a été interrompu durant sa conférence de presse en avalant une abeille, révèle le Huffington Post.

Il a même ri de l’incident et a bu quelques gorgées d’eau pour tenter de déloger l’insecte : « Seigneur, elle est coincée dans ma gorge… », a-t-il lâché devant les journalistes, tout en continuant de répondre aux questions. Mais en quittant le pupitre, il n’a pas caché son inquiétude, indiquant que l’insecte est « en train de bourdonner à l’intérieur ». Ce qui l’a amené à se rendre à l' hôpital, selon le média canadien CBC.


La bonne attitude en cas de piqûre

Mais que faire lorsqu’on avale malencontreusement une abeille ? Selon nos confrères, si la piqûre est suivie d’une détresse respiratoire, il faut immédiatement appeler le 15. Sucer un glaçon ou une glace peut s’avérer utile, cela permet de diminuer la formation d’un éventuel œdème, explique la Sécurité sociale sur son site.

Pas de panique non plus si l’abeille ou la guêpe descend plus loin dans le tube digestif : elle sera vraisemblablement tuée par l’acidité de l’estomac. Pour prévenir tout désagrément, les médecins recommandent de boire une canette ou un verre avec une paille : la plupart des insectes sont avalés lorsqu’ils se noient dans un liquide sucré.