Australie : Un Airbus A380 effectue un vol de 14 heures avec un trou dans le flanc

FLIPPANT L’explosion d’un pneu a fait un trou dans le fuselage de l’appareil, qui reliait Dubaï à Brisbane

20 Minutes avec agence
— 
Un airbus A380 (illustration).
Un airbus A380 (illustration). — Vladimir Gerdo/TASS/Sipa USA/SIP

Un avion de la compagnie aérienne Emirates a réalisé une effrayante prouesse le 1er juillet dernier. L’Airbus A380, qui reliait Dubaï à Brisbane (Australie), a fait ses 14 heures de vol avec un trou béant dans la carlingue, rapporte CNN.

Selon les premiers éléments, c’est l’explosion d’un pneu de l’appareil qui aurait causé le trou. La détonation, survenue dans les 45 premières minutes de vol, a été entendue par les passagers. « C’était terrifiant », se souvient l’un d’entre eux, interrogé par CNN. « [L’équipage] a immédiatement contacté les pilotes dans le cockpit. Tout est vite redevenu normal. Leur attitude calme était rassurante, ils savaient que ce n’était pas catastrophique. »


Le fuselage entièrement remplacé

L’Airbus a finalement atterri sans encombres à Brisbane, à l’heure et avec tous ses passagers sains et saufs. Dans un communiqué, Emirates a précisé que l’explosion n’avait pas impacté « le fuselage, le cadre ou la structure de l’avion », qui avait donc pu continuer sa route.


L’engin a depuis été réparé. « Le carénage a été complètement remplacé, vérifié et validé par les ingénieurs, Airbus et toutes les autorités compétentes », assure Emirates dans son communiqué.