Le Havre : Des milliers d’abeilles squattent une voiture, pompiers et apiculteur interviennent

SURPRISE C’est de saison, mais elles ont fait sensation. Des milliers d’abeilles se sont agglutinées sur une voiture garée dans une rue du Havre (Seine-Maritime)

20 Minutes avec agences
— 
Le genre de surprise que l'on préférerait éviter en récupérant sa voiture.
Le genre de surprise que l'on préférerait éviter en récupérant sa voiture. — Brice Carron/Bribees apiculture

Tuning original, mais piquant. Au Havre (Seine-Maritime), des milliers d’abeilles ont décidé de faire une pause… sur une voiture vendredi dernier.

L’image des insectes recouvrant une Peugeot 2008, diffusée par un apiculteur appelé à la rescousse, et repérée par Actu.fr, a fait mouche sur les réseaux sociaux.

C’est Brice Carron, pompier dans la ville normande et autoentrepreneur à la tête de « Bribees apiculture », qui est intervenu pour déloger « ce nuage d’abeilles » qui n’avaient pas choisi l’habitat le plus adéquat.

Pourquoi la reine a-t-elle décidé de se poser là ? Il l’ignore, évoquant éventuellement « la chaleur de la tôle de la voiture » qui a pu l’attirer.

« Nous sommes en pleine période d’essaimage, le modèle naturel de reproduction des colonies : la reine, accompagnée des butineuses (l’essaim) quitte la ruche pour reconstruire un nouvel habitat ailleurs et pondre », explique Brice Carron, contacté par 20 Minutes.

« Elles se déplacent alors de point en point, jusqu’à ce qu’elles trouvent un endroit »

« C’est un processus qui permet la régénération et la multiplication de leur population. Elles se déplacent alors de point en point, jusqu’à ce qu’elles trouvent un endroit », détaille-t-il. Vendredi, c’était donc une Peugeot.

Si vous tombez nez à nez avec une colonie, « pas de panique », insiste néanmoins Brice Carron, les abeilles ne piquent pas si on ne les dérange pas. Il vous suffit d’appeler un apiculteur.

Vendredi, Brice Carron a débarqué avec une ruchette, qu’il a positionnée près de la colonie. Et après avoir capturé la reine, il a vu tout le monde battre le rappel. Obéissantes. Et il a soulagé un automobiliste.