Guerre en Ukraine : Un reporter remarque en plein direct qu'il est accroupi à côté d'une grenade

CONFLIT L’homme a réagi calmement et s’est simplement contenté de s’éloigner avec son caméraman, avant de reprendre le duplex

20 Minutes avec agence
Kiev, mardi 1 mars 2022.
Kiev, mardi 1 mars 2022. — Efrem Lukatsky/AP/SIPA

Alors qu’ils étaient en duplex, lundi, pour la chaîne américaine CNN dans les rues de Kiev (Ukraine) afin de couvrir les évènements en cours dans le pays, Matthew Chance et son équipe sont passés à quelques centimètres d’une grenade, rapporte le HuffPost. Le reporter examinait les débris présents sur le site d’une récente bataille avant de découvrir, à temps, qu’il s’était accroupi tout près d’une munition qui n’avait pas explosé.

Après cela, le correspondant international a réagi calmement. « Je n’avais pas vu ça, éloignons-nous d’ici », a-t-il adressé à son caméraman, l’invitant à se mettre à distance de la grenade avec lui. Le tout, en poursuivant son duplex sur l’organisation actuelle des forces ukrainiennes face à l’invasion russe.


« Des choses terribles »

Dans son direct, Matthew Chance a, par ailleurs, fait état de la situation actuelle dans la capitale. « J’ai visité cette région il y a quelques jours et il y a des choses terribles que nous ne pouvons pas vraiment vous montrer à la caméra », a expliqué le journaliste, tout en désignant un véhicule calciné ou encore un ours en peluche tombé à terre.

L’homme est un habitué de ce type de situations. Présent depuis le premier jour du conflit en Ukraine, il avait dû enfiler son gilet pare-balles et son casque en plein duplex alors que les premiers bombardements russes venaient de tomber sur Kiev, le 24 février.