Etats-Unis : Phil, la marmotte météorologue, prédit encore six semaines d’hiver

PAS UNE HISTOIRE DE CHOCOLAT Le « Groundhog Day » est devenu un événement national dans tout le pays, ainsi qu’au Canada

20 Minutes avec agences
Phil la marmotte.
Phil la marmotte. — Dailymotion

La marmotte Phil, à qui les Américains prêtent de supposées compétences météorologiques, a vu son ombre en sortant ce mercredi de son terrier. L’animal a prédit six semaines supplémentaires d’hiver aux  Etats-Unis. La tradition des marmottes  météorologues, qui tombe tous les ans le 2 février, a été importée dans le pays par des paysans allemands qui se fiaient au comportement de  l’animal pour savoir quand ensemencer leurs champs. Si le rongeur voit son ombre parce que la journée est ensoleillée, c’est que l’hiver durera encore six semaines et le rongeur peut donc retourner hiberner.


Une fiabilité de 40 % des prédictions

Le (bien plus sérieux) National Weather Service a fait écho aux prédictions de Phil ce mercredi matin, prévoyant l’arrivée d’une « vaste et massive tempête hivernale » sur le nord-est et le centre des Etats-Unis pendant « deux à trois jours ». Les bulletins météo de Phil et de ses prédécesseurs, tous nommés Phil, sont toutefois rarement précis, précise l’Agence nationale océanique et atmosphérique (NOAA).

En moyenne, le rongeur « a vu juste 40 % du temps au cours des dix dernières années », selon l’agence américaine. En 2021, la marmotte avait prédit six semaines supplémentaires de temps hivernal quand le mois de février avait été inhabituellement froid et celui de mars au-dessus des moyennes de saison, soit un « 50/50 » pour Phil selon la NOAA.

Phil habite dans la petite ville de Punxsutawney (Pennsylvanie). Le jour de la marmotte est devenu un phénomène médiatique aux Etats-Unis, où des milliers de personnes convergent vers le village pour assister à l’événement. Un film a même été tourné sur le sujet, Un jour sans fin (1993), avec Bill Murray dans le rôle du journaliste blasé qui doit couvrir l’événement.