Coronavirus en Belgique : A 11 ans, il attrape Alpha, Delta puis Omicron

PAS DE CHANCE Le jeune Belge en a marre de s’isoler et d’être privé d’école et de ses amis

20 Minutes avec agence
— 
Des échantillons de tests PCR (illustration Covid-19).
Des échantillons de tests PCR (illustration Covid-19). — Ichiro Ohara/AP/SIPA

Personne ne lui contestera sa palme de garçon le plus malchanceux de Belgique. Léon, un enfant de 11 ans vivant non loin de Louvain, a, depuis le début de la pandémie de Covid-19, attrapé tour à tour les variants Alpha, Delta puis Omicron.

Son histoire a été relayée mi-janvier par la radio belge Radio 2, rapporte  CNews. C’est le père du jeune garçon qui a relaté l’histoire incongrue de son fils et, par extension, de toute la famille depuis le début de la crise sanitaire.

Aucun symptôme grave dans la famille

Le garçon n’a heureusement jamais développé de symptômes, à l’instar de ses parents et de ses deux frères, qui ont eux aussi attrapé le variant Delta. Mais Léon souffre des quarantaines à répétition qu’il doit subir, qui l’empêchent d’aller à l’école et de voir ses amis.

Une situation aggravée en pleine cinquième vague de Covid-19. « L’école de Léon a dû fermer ses portes pendant une semaine », explique le père du garçon. « Certains enfants étaient malades, mais la plupart n’ont eu aucun symptôme et se sentaient très bien. » Une situation plutôt positive, mais qui rend l’isolement encore plus dur et injustifié aux yeux de Léon.

« Un de ses frères a entre-temps été testé négatif et a pu retourner à l’école », explique encore son père. « Le frère aîné ne doit pas effectuer de PCR (…) mais il ne  peut pas aller à l’école parce qu’elle est fermée. Trop d’enseignants sont absents. » Une situation qui rappelle celle vécue dans  de nombreuses écoles françaises depuis quelques semaines.