« Turkey » : La Turquie veut changer de nom pour qu'on ne la confonde plus avec la dinde

BAPTÊME Le pays souhaite désormais se nommer « Türkiye » à l’international, changement qui doit être approuvé par l’ONU

20 Minutes avec agence
— 
Image d'illustration d'un drapeau turc.
Image d'illustration d'un drapeau turc. — Ozan KOSE / AFP

Le nom officiel de la Turquie pourrait bientôt changer à l’international. C’est ce qu’a déclaré le président Recep Tayyip Erdogan dans un communiqué publié début janvier et relayé par Le Figaro.

Souhaitant dissocier définitivement son nom anglais du terme désignant la dinde (« turkey »), le pays a choisi de se nommer désormais « Türkiye ». Ce mot « représente et exprime au mieux la culture, la civilisation et les valeurs de la nation turque », explique Erdogan dans son communiqué. « "Türkiye" est le nom utilisé pour le pays en turc et le pays veut maintenant porter ce nom à l’international. »



Un changement pas encore officiel

Ce nouveau nom pourrait dorénavant être utilisé dans les différents échanges internationaux, les institutions et « dans tous les types d’activités » où cela s’avérerait nécessaire. La mention « Made in Turkey » serait ainsi remplacée par « Made in Türkiye ».

Reste que ce changement n’est pas encore officiel. Le nouveau nom doit être approuvé par les Nations unies. Le ministre turc des Affaires étrangères l’utilise cependant déjà, et le site du ministère indique désormais dans sa version française « République de Türkiye ».

Pour accompagner ce changement, une vaste campagne de communication baptisée « Hello Türkiye » a été lancée. Cette nouvelle identité pourrait rapidement être intégrée dans les débats internationaux, notamment ceux concernant la politique étrangère et économique du pays.