« Dune » : Ils paient 2,6 millions d'euros pour un livre de Jodorowsky... disponible gratuitement en ligne

DOMMAGE En achetant le livre rare, le collectif SpiceDAO croyait en avoir acquis les droits et pouvoir adapter le projet. La réalité est tout autre...

20 Minutes avec Agence
— 
Timothée Chalamet et Sarah Ferguson dans le film «Dune», de Denis Villeneuve.
Timothée Chalamet et Sarah Ferguson dans le film «Dune», de Denis Villeneuve. — Warner Bros/Moviestore/Shutterstock/SIPA

Dune, adaptation du roman de science-fiction de Franck Herbert, est sorti au cinéma en septembre dernier, remportant un franc succès. En 1974, le Franco-chilien Alejandro Jodorowsky, qui avait signé deux œuvres psychédéliques, El Topo (1970) et La montagne sacrée (1973), s’était attelé à en fournir également une adaptation. Mais celle-ci, qui devait durer entre dix et quinze heures, ne verra jamais le jour.

De ce projet fou, il reste un livre. Un ouvrage convoité qui est construit comme un journal de bord. On y voit les dialogues, légendes, les personnages, mais aussi les décors et véhicules, avec des dessins signés Moebius, rappelle Le Figaro. Estimé entre 25.000 et 35.000 euros, ce story-board augmenté a finalement été acquis pour 2,6 millions d’euros en novembre dernier par le collectif crypto baptisé SpiceDAO. Samedi, ce dernier a révélé son projet sur Twitter. Et il a de quoi surprendre.



Des dizaines de copies

Dans son message, le collectif annonce tout d’abord qu’il veut « rendre le livre public (dans la mesure où la loi le permet) ». Problème. La première réponse sous le tweet est cinglante : « Ce livre est disponible gratuitement en ligne et en version intégrale depuis des années. »

De plus, le livre physique acheté par le collectif n’est pas unique. Il en existe une dizaine de copies à travers le monde. Un exemplaire s’est vendu 42.500 dollars il y a trois ans, rapporte ainsi Phonandroid. Un montant sans commune mesure avec les millions cédés par SpiceDAO.

Aucun droit sur l’œuvre de Jodorowsky

Le collectif souhaite également « produire une série limitée animée originale inspirée du livre et la vendre à un service de streaming » et « soutenir les projets dérivés de la communauté ». Or, posséder l’exemplaire d’un livre – rare ou unique – ne donne aucunement le droit d’adapter cet ouvrage. Il faut en avoir acquis préalablement les droits, ce qui n’est pas le cas du collectif. S’il veut créer une série animée, il faudra remettre la main à la poche.

Le seul droit qu’a obtenu SpiceDAO, c’est la propriété de l’exemplaire physique de l’œuvre de Jodorowski et d’en user collectivement, indique Numerama. On pourrait imaginer que le collectif permette au public de consulter l’ouvrage à certaines occasions. Ce fut le projet ConstitutionDAO qui avait voulu obtenir l’une des rares copies de la Constitution américaine pour la faire circuler.