États-Unis : Emporté par une tempête, un aigle originaire d’Asie se retrouve dans le Massachusetts

OISEAUX Il s’agit probablement du même spécimen que celui observé pour la première fois à l’été 2020 en Alaska, puis à plusieurs reprises entre les États-Unis et le Canada

20 Minutes avec agence
— 
Un pyguargue empereur, une espèce d'aigle originaire d'Asie. (illustration)
Un pyguargue empereur, une espèce d'aigle originaire d'Asie. (illustration) — Howard Yap/Solent News/SIPA

Un pygargue empereur a récemment été repéré dans le Massachusetts (États-Unis). L’aigle originaire d’Asie a été vu s’envolant vers l’est, à des milliers de kilomètres de son habitat habituel, rapporte Geo.

Il s’agirait probablement du même rapace que celui qui avait été observé en Nouvelle-Écosse (à l’est du Canada) début novembre dernier, comme le rapportait alors le New York Times. Le 12 décembre, de nombreux curieux se sont rendus dans le Massachusetts pour observer la bête. « C’est comme l’oiseau de la décennie pour les gens d’ici ! », a déclaré un homme présent.


En vagabondage après une tempête

Le pygargue empereur est originaire de Chine, du Japon, de Corée et de Russie. Il est reconnaissable à son bec jaune imposant, ses motifs blancs uniques sur les ailes et ses grandes plumes blanches. Il peut peser jusqu’à 9,5 kg pour une envergure de 250 cm et une longueur de 105 cm maximum.



Il pourrait s’agir du même individu que celui repéré en Alaska en août 2020, puis au Texas quelques mois plus tard. En juillet 2021, le rapace a été repéré au Nouveau-Brunswick et au Québec, à plus de 8.000 km de son lieu de vie d’origine. Des photos prises alors montrent des marques distinctives sur ses ailes, les mêmes que sur l’oiseau observé dans le Massachusetts.

L’oiseau a probablement été emporté par une tempête, suppose Geo. Il se trouverait à présent en « vagabondage », un état et un comportement qui se produisent quand « un oiseau s’éloigne de sa route normale », selon la radio publique américaine NPR. Le pygargue pourrait retrouver son habitat d’origine en migrant avec des pygargues à tête blanche… Ou s’installer pour de bon en Amérique du Nord.