Non, cette image virale ne montre pas de la neige vue au microscope

FAKE OFF Vous l’avez peut-être vue circuler sur les réseaux sociaux. Partagée plusieurs milliers de fois, une photo présentée comme étant de la neige au microscope montre en réalité une sculpture en papier

Maïwenn Furic
— 
Cette image ne montre pas de la neige vue au microscope, contrairement à ce qu'affirment de nombreux internautes.
Cette image ne montre pas de la neige vue au microscope, contrairement à ce qu'affirment de nombreux internautes. — Capture d'écran Facebook
  • Depuis plusieurs mois, des internautes partagent massivement une photographie qu’ils présentent comme de la neige observée au microscope.
  • En réalité, il s’agit d’une sculpture en papier inspirée du microbiome humain réalisée par le plasticien Rogan Brown.

Yeux de mouches, pétales de rose… Les photographies prises à travers l’objectif d’un microscope attisent la curiosité et la passion des internautes depuis des années. Encore faut-il qu’il s’agisse réellement du sujet annoncé.

Une image est devenue virale au cours des derniers mois – et peut-être même des années – sur les réseaux sociaux, accompagnée de la légende suivante : «  Neige au microscope ». Avec l’arrivée de l’hiver et d’une  vague de froid, la publication redevient tendance. Les internautes s’extasient devant ce cliché, qui diffère de l’habituelle photo d’un flocon à six branches.

De la neige au microscope ? Non, répond la recherche inversée
De la neige au microscope ? Non, répond la recherche inversée - Capture d'écran

FAKE OFF

Contrairement à ce qu’affirment ces nombreux internautes, il n’y a ni neige ni microscope impliqué dans la photographie. Une recherche d’image inversée permet de remonter au site de l’artiste anglo-irlandais Rogan Brown. La photo présente en réalité un détail de l'une de ses sculptures en papier. L’œuvre fait partie d’une série intitulée « Magic Circle Variation », réalisée en 2017 grâce à des découpages faits à la main et au laser. L’artiste explique sur son site qu’il s’inspire, dans son travail, du « microbiome humain, c’est-à-dire de la vaste colonie de bactéries qui vivent dans et sur notre corps et nous aident à survivre ».

Rogan Brown souhaite mettre en avant une partie du corps qui n’est encore qu’en cours d’étude par les scientifiques. « Mon but ici est d’imaginer à quoi ressemble cet habitat microscopique. J’ai recherché des images de bactéries et créé des motifs sculpturaux stylisés que j’ai ensuite placés dans des compositions ressemblant à des récifs célébrant la diversité et la beauté potentielle de ce monde caché. »

L’artiste, qui vit dans le sud de la France, est notamment représenté par la Winston Wachter Gallery de Seattle et la gallerie parisienne Bettina. Rogan Brown a réalisé plusieurs sculptures au sein de cette série, et nombre d’entre elles ont été vendues.

Et, pour être complets, la neige au microscope ressemble plutôt à ceci, comme le montre cette photo d’Andrey Osokin à l’agence Sipa :

Voici à quoi ressemble réellement de la neige observée au microscope.
Voici à quoi ressemble réellement de la neige observée au microscope. - SIPA