Dinan : Depuis des années, elle recherche la personne qui lui a permis de rencontrer son époux

ESPOIR Agée de 84 ans, Jacqueline Anneville multiplie les recherches pour retrouver « Ginou », la femme grâce à laquelle elle a rencontré son mari en 1956

20 Minutes avec agence
— 
Jacqueline Anneville a rencontré son mari Gabriel en 1956.
Jacqueline Anneville a rencontré son mari Gabriel en 1956. — StockSnap / Pixabay

Jacqueline Anneville est une habitante de Quévert, près de Dinan (Côtes-d'Armor), âgée aujourd’hui de 84 ans. Depuis plusieurs années, elle est à la recherche d’une personne « qu’on appelait Ginou ». C’est cette femme qui lui a permis, en 1956, de rencontrer son époux Gabriel Anneville, un militaire qui venait de rentrer après plusieurs mois en Indochine, rapporte Le Petit Bleu des Côtes-d'Armor.

« Je lui dois tout »

« C’était un de ces dimanches où l’on allait au bal au casino, le théâtre des Jacobins, et on s’y était rendus ensemble », se souvient-elle. Après leur rencontre, « Ginou » lui a également permis de recevoir les lettres de son amoureux mobilisé en Algérie car, Gabriel étant Martiniquais, son père n’appréciait pas cette relation. Les deux femmes se sont ensuite perdues de vue.

Jacqueline a suivi son mari au gré de ses affectations jusqu’à la mort de ce dernier dans un crash d’avion à Abidjan en 1987. De retour en Bretagne depuis 2010, l’octogénaire a depuis multiplié les recherches pour retrouver son amie, sans succès. « Je lui dois tout. À 84 ans, je n’ai plus forcément beaucoup de temps, et je veux absolument la revoir ou pour le moins retrouver sa trace si, hélas, elle est décédée », affirme-t-elle.