Marseille : Le Tiktokeur star Redha Jr se lance sur YouTube avec une websérie

GARDA'VUE Le Tiktokeur marseillais aux presque quatre millions d’abonnés lance sa websérie sur YouTube, dans laquelle il campe le rôle d’un policier

Mathilde Ceilles
— 
Redha JR s'est lancé dans le tournage d'une websérie sur YouTube
Redha JR s'est lancé dans le tournage d'une websérie sur YouTube — Redha JR
  • Depuis le confinement, Redha JR est devenu une star des réseaux sociaux, en passe de franchir le seuil symbolique des quatre millions d’abonnés sur TikTok.
  • Le jeune Marseillais campe des personnages inspirés en partie de son entourage dans ses courtes vidéos humoristiques.
  • Cet été, Redha JR a décidé de se lancer un défi : celui de monter sa propre websérie de six épisodes de quatre et six minutes sur YouTube.
  • Il ne compte pas en rester là, puisqu’il a déjà écrit d’autres épisodes pour une saison 2 de Garda’vue, et songe même à un film dérivé de la série.

Le rendez-vous est pris dans un café du centre-ville de Marseille. Redha JR arrive en scooter, se gare. Une scène jusqu’ici plutôt banale, jusqu’à ce qu’une poignée de minots qui passaient par là le reconnaissent immédiatement et viennent le saluer en souriant, signe que le scootériste qui vient là n’est pas si banal. Depuis le confinement​, Redha JR est devenu une star des réseaux sociaux, en passe de franchir le seuil symbolique des quatre millions d’abonnés sur TikTok.

Le jeune Marseillais cartonne sur Internet avec ses courtes vidéos humoristiques, dans lesquelles il campe des personnages inspirés en partie de son entourage. Des vidéos qui dépassent régulièrement le million de vues, et qui constituent aujourd’hui sa principale activité professionnelle.

« Tiktok reste un réseau de "djeuns", assez éphémère »

Mais cet été, Redha JR, qui rêve depuis aussi longtemps qu’Internet existe de devenir comédien, a décidé de ne plus se contenter de ses petites pastilles à succès sur la plateforme préférée des ados pour se lancer un défi : celui de monter sa propre websérie, le tout sur YouTube. « C’est une grande première pour moi, confie Redha. Je voulais franchir une étape. TikTok reste un réseau de "djeuns", assez éphémère. YouTube, ce n’est pas pareil. Le public a l’habitude de voir des séries et des vlogs. Il fallait que je tape fort dès le début. »

Après avoir un temps envisagé de se faire aider, Redha Jr décide de concevoir sa série de A à Z de six épisodes allant entre quatre et six minutes. « Je cherchais une histoire à réaliser en un seul décor, et j’ai pensé au bureau d’un policier, se marre-t-il. Depuis longtemps, j’aime bien faire la caricature du policier corso-marseillais. Ça me fait rire, faire un flic mi-ripou, mi-bien. Et j’ai toujours kiffé les duos policiers, alors que je me suis dit qu’il fallait tenter le coup. »

Sensibilisation aux méfaits de la drogue

Ainsi est né Garda’vue, dont le premier épisode a été vu un demi-million de fois. L’histoire de deux policiers qui auditionnent dans leur bureau des personnages pour le moins loufoques. « On a tourné ça dans un appartement qu’on a nous-même décoré, au mois d’août, raconte Redha JR. Ça m’a demandé beaucoup plus de travail d’écriture qu’une vidéo TikTok. Je me mettais dans un café, avec les écouteurs, et je travaillais à fond sur mon ordinateur pour trouver des idées marrantes, en m’inspirant aussi de mon vécu et de ce qui m’entoure. »

Des vidéos humoristiques, mais que Redha a voulu aussi porteuses de messages. Un des épisodes vise ainsi à sensibiliser sur la question des drogues, dont Redha JR, issu des quartiers Nord de Marseille, a constaté les effets ravageurs autour de lui. « Dans un des épisodes, un des acteurs consomme un ballon, explique-t-il. A travers cela, j’ai voulu m’adresser aux jeunes, qui je sais sont beaucoup à me regarder, pour leur dire que c’est de la merde ! »

Et Redha JR ne compte pas en rester, puisqu’il a déjà écrit d’autres épisodes pour une saison 2 de Garda’vue, et pourquoi pas, un film dérivé de la série, rien que ça…