Alaska : Il se fait attaquer par un ours brun et refuse de lui tirer dessus

ANIMAUX Après avoir été mordue, la victime a appelé un ami à la rescousse

20 Minutes avec agence
— 
Un ours brun. Illustration.
Un ours brun. Illustration. — Eszter Muller - PixaBay

Il n’a pas voulu faire usage de son arme. Un cycliste qui se promenait en Alaska a été attaqué par un ours brun mais s’est refusé à blesser l’animal pour échapper au danger, rapporte The Guardian.

Les faits sont survenus le 19 octobre dans le district de Cantwell. L’homme faisait une randonnée à vélo le long d’une rivière quand il s’est retrouvé face à face avec l’ours, à moins de 9 mètres de l'animal. La bête de plus de 220 kg a foncé vers lui et le cycliste a alors sauté de son vélo en criant, selon la police locale.

Des « plaies perforantes » à la jambe

Tombé à terre, l’homme s’est débattu, toujours en criant, mais l’ours l’a mordu à la jambe droite, sous le genou. « L’ours a mordu une fois, puis s’est immédiatement retiré dans la végétation de la même manière qu’il était arrivé », indique le rapport des forces de l'ordre.

La victime ensuite traînée jusqu’au bord d’une autoroute, a appelé un ami au secours. Ce dernier l’a immédiatement emmené dans une clinique médicale où les soignants ont relevé des « plaies perforantes et une lacération ». L’homme a ensuite expliqué qu’il possédait une arme à feu mais avait refusé de s’en servir sur la bête.

Il avait cependant observé des empreintes d’ours dans la neige peu avant les faits. Selon Joelle Helper, responsable du département d’Etat de la pêche et du gibier, l’animal aurait été attiré par le vélo, précise The Independent relayé par Slate.