Espagne : Elle simule son propre kidnapping et joue la rançon versée par son mari au loto

ESCROQUERIE La « victime » a été retrouvée dans une salle de jeux en Catalogne

20 Minutes avec agence
— 
Loterie (illustration)
Loterie (illustration) — Hermann Traub / Pixabay

Un homme s’est présenté au commissariat de Badalone, en Catalogne (Espagne), dans la nuit du 4 octobre pour signaler la disparition de sa femme. La victime aurait été enlevée et le mari avait reçu une demande de rançon de 6.000 euros.

Une enquête a alors été ouverte par les Mossos d’Esquadra, la police autonome catalane, rapporte El Diari de Girona relayé par L’Indépendant. Quelques heures plus tard, sans nouvelle de la victime âgée de 47 ans, les forces de l’ordre ont fait appel à une unité spécialisée dans les enlèvements.

Un stratagème déjà connu en Espagne

Ces agents se sont rapidement rendu compte que la Catalane n’avait pas du tout été enlevée. Elle avait en effet mis en scène son propre kidnapping afin de soutirer de l’argent à son mari. La quadragénaire a été retrouvée en pleine forme dans une salle de jeu. Elle s’apprêtait à jouer au loto une partie de la somme que son mari avait versée pour sa rançon.

Interpellée pour « simulation de crime et extorsion », elle a été présentée au parquet puis relâchée sous contrôle judiciaire. La date de son jugement n’a pas encore été fixée. Selon El Diari de Girona, ce stratagème serait utilisé régulièrement en Espagne.

Les autorités ont donc tenu à rappeler que les opérations de recherche nécessitent d’importants moyens humains et matériels, et que tout faux délit ou crime est puni par la loi. Les forces de l’ordre catalanes ont par ailleurs indiqué que les dispositifs techniques actuels rendent de plus en plus difficile la simulation de son propre enlèvement.