Etats-Unis : Deux zèbres en fuite gambadent depuis deux mois près de Washington

ANIMAUX Le fermier et propriétaire des équidés a été inculpé pour « actes de cruauté sur des animaux »

20 Minutes avec agences
— 
Un zèbre. (illustration)
Un zèbre. (illustration) — Slavek Ruta/REX/SIPA

Depuis deux mois, deux zèbres gambadent à quelques dizaines de kilomètres de Washington ( Etats-Unis), semant à répétition les fonctionnaires essayant de les attraper. Leur propriétaire a été inculpé ce mardi de mauvais traitements.

Les équidés se sont échappés fin août de la ferme où ils vivaient. Ils étaient trois à avoir repris leur liberté, mais l’un d’entre eux a depuis été retrouvé mort. « Il a été pris dans un piège et est mort de ses blessures début septembre », a déclaré dans un communiqué le comté de Prince George, où les autorités tentent de retrouver les zèbres.

Le propriétaire accusé de mauvais traitements

Le propriétaire a été inculpé pour « actes de cruauté sur des animaux ». Les zèbres n’ont « pas reçu de nourriture, d’eau, ou de soins vétérinaires adéquats » et « sont en danger, comme la mort de l’un d’entre eux l’a prouvé », précise l’acte d’inculpation. Jerry Holly a encore une trentaine de zèbres et le piège fatal à l’un d’entre eux était à « moins d’un mètre de la clôture » de leur enclos.

« Le propriétaire a tenté de capturer les zèbres mais en a été incapable et ils sont toujours en fuite, depuis maintenant 54 jours », détaille le document. Les animaux représentent un « risque » pour les personnes et les conducteurs autour de Washington. Depuis leur évasion, les zèbres ont pourtant aussi fait le bonheur des médias locaux et des habitants, qui ont recensé leurs apparitions sur les réseaux sociaux.

Joshua DuBois, ancien fonctionnaire de la Maison-Blanche, a ainsi raconté en septembre que son fils avait aperçu les zèbres près du domicile familial. Pour tenter d’attraper les équidés, les autorités ont dernièrement tenté d’utiliser de la nourriture et d’autres zèbres. Une fois qu’ils seront capturés, une « enquête plus approfondie » sera menée, promettent les autorités.