Canada : Leur maison doit être détruite, ils la déplacent d'un kilomètre... en la faisant passer sur l'eau

INSOLITE Le déménagement de la maison à travers l'eau a duré 8 heures

20 Minutes avec agence
— 
Une maison (illustration).
Une maison (illustration). — Pixabay / pcjvdwiel

Daniele Penney et Kirk Lovell étaient prêts à tout pour vivre dans la maison de leurs rêves. Ce couple de Canadiens avait acheté une maison qui devait être détruite. Elle était située sur une petite île, dans la province de Terre-Neuve, sur la côte nord-est du pays. Pour sauver l’édifice, ils ont décidé de la déplacer, rapporte le HuffPost, d’après une information de CBC. Pour cela, il leur a fallu 28 barils de plastique, une demi-douzaine de bateaux et 8 heures de stress.

Ils avaient d’abord envisagé de déplacer la maison de deux étages avec un camion. Une opération avortée en raison des difficultés liées aux obstacles comme les lignes électriques. Ils ont alors eu une idée : faire flotter la maison sur l’eau et la faire traverser d’une rive à l’autre. Pour ce faire, ils ont fixé la bâtisse sur un socle doté de roues, et l’ont entourée de bidons en plastique pour la faire flotter. La maison a ensuite été tractée par un bateau, aidée par des « doris », de petites embarcations d’origine américaine.

La maison a commencé à couler

Le voyage ne s’est pas fait sans stress pour les propriétaires. Lors du transport, la maison a commencé à couler au milieu de l’eau. « C’était comme si ta foi vacillait. Va-t-elle rester à flot ? Est-ce que tout va couler ? », a témoigné la jeune femme auprès de SaltWire. Rapidement, d’autres bateaux sont venus à la rescousse de l’édifice pour le garder à flots. Arrivée près de la rive, la maison a été tractée par des pelleteuses sur la terre ferme.

Les propriétaires avaient utilisé un isolant en polystyrène pour éviter que l’habitation ne prenne l’eau. Malheureusement, certains équipements n’ont pas pu résister à la semi-immersion durant le trajet. Des trous ont été creusés pour l’aider à sécher rapidement. « Cette maison a quelque chose de particulier », avait déclaré la nouvelle propriétaire. En attendant de pouvoir l’investir le couple vit dans un mobil-home, selon 2KUTV.