New York : Une nouvelle attraction époustouflante à 300 m au-dessus du sol

VUE IMPRENABLE Les visiteurs se promènent dans un espace de miroirs et de plaques en verre au-dessus de Manhattan

20 Minutes avec agences
— 
Vue de Manhattan pendant le coucher de soleil, le 11 juillet 2016 (image d'illustration)
Vue de Manhattan pendant le coucher de soleil, le 11 juillet 2016 (image d'illustration) — Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Une nouvelle attraction a ouvert ce jeudi au public dans la nouvelle tour One Vanderbilt, au cœur de Manhattan. Quelques chanceux ont pu tester « Air », une installation constituée de plaques de verre et de miroirs à 300 m au-dessus du vide dans le quatrième plus haut gratte-ciel de New York.

L’attraction immersive a été réalisée par l’artiste Kenzo Digital. Un ascenseur fait monter les touristes en quarante-deux secondes pour ensuite leur offrir une vue époustouflante de l’île new-yorkaise encadrée par l’East River et l’Hudson. Là, les visiteurs se promènent sur trois étages dans une sorte d’observatoire géant tout en verre, « Summit One Vanderbilt », offrant un spectacle extraordinaire.

« Penser la relation » avec la ville

L’expérience « modifie la perception de l’espace et plonge le visiteur dans un halo de silhouettes et de gratte-ciel », a expliqué Kenzo Digital à propos de son œuvre. Pour l’un des visiteurs triés sur le volet pour visiter l’attraction avant son ouverture ce jeudi, l’expérience permet de « penser la relation que chacun noue avec la ville ».

Située à l’angle de la fameuse 42e rue et de l’avenue Vanderbilt, la tour éponyme a été conçue par le cabinet Kohn Pedersen Fox. Construite entre 2016 et 2019, elle a ouvert en septembre 2020. Elle fait 397 m (427 m avec sa flèche) et est donc la quatrième plus haute tour de New York derrière la One World Trade Center, sur le site des attentats du 11-Septembre, les tours résidentielles de l’ensemble Central Park Tower et le gratte-ciel 111 sur la 57e rue.