Lyon : Ils achètent une maison à un million d'euros, l’ancien propriétaire refuse de partir

DANS SES MURS En juin, un couple de Lyonnais a acheté une maison aux enchères, pour un million d’euros, à Pierre-Bénite. Problème : l’ancien propriétaire, qui aurait dû libérer la maison en août, refuse de quitter les lieux

J. Le.
— 
Les nouveaux propriétaires risquent de voir leur situation durer jusqu'au printemps.
Les nouveaux propriétaires risquent de voir leur situation durer jusqu'au printemps. — Alan Cleaver/Flickr/CC-BY-2.0

En juin, un couple de Lyonnais a acheté une maison aux enchères, pour un million d’euros, à Pierre-Bénite. Problème : l’ancien propriétaire, qui aurait dû libérer la maison en août, refuse de quitter les lieux, d’après France 3.

Les nouveaux propriétaires doivent depuis s’acquitter de 4.000 euros mensuels pour rembourser leur prêt, des 800 euros du loyer d’un appartement qu’ils occupent en attendant, et de la location d’un garde-meubles.

La trêve hivernale se rapproche

Le couple a saisi un huissier de justice, lequel a transmis à l’ancien propriétaire un commandement de quitter les lieux. L’intéressé avait deux mois pour obtempérer, en vain. La préfecture pourrait décider d’une expulsion avec les forces de l’ordre, mais seulement s’il y a une possibilité de relogement.

La situation risque d’autant plus de durer que la trêve hivernale commence le 1er novembre. Jusqu’au 31 mars, cette trêve interdit les expulsions, même pour occupation illégale d’habitation. Si l’autorisation d’expulsion n’est pas donnée avant le 1er novembre, le couple n’aura plus d’autre recours que de demander une indemnisation à l’Etat.