Etats-Unis : Elle s’approche trop près d’une ourse et de ses petits et écope de quatre jours de prison

JUSTICE Le règlement de Yellowstone interdit de s’approcher à moins de 91 m des ours et des loups

20 Minutes avec agences
— 
Un grizzli (illustration).
Un grizzli (illustration). — SARAH LEE/CATERS NEWS/SIPA

Une Américaine a été condamnée à quatre jours de prison et 1.000 dollars d’amende pour s’être approchée trop près d’une ourse et de ses petits dans le parc national de Yellowstone. La jeune femme a plaidé coupable lors du procès.

Samantha Dehring était accusée de s’être approchée à moins de 91 m de la mère grizzly pour la photographier le 10 mai dernier, selon un communiqué du procureur fédéral du Wyoming publié ce jeudi. La jeune femme de 25 ans se trouvait à Roaring Mountain quand une ourse et ses trois petits sont arrivés à proximité.

« La faune sauvage est bel et bien sauvage »

Tandis que les autres touristes reculaient lentement et remontaient dans leurs véhicules, conformément aux consignes données aux visiteurs, l’Américaine a continué à prendre des photos de l’animal. Le règlement du parc de Yellowstone stipule qu’il est interdit de s’approcher à moins de 23 m des gros animaux et à moins de 91 m des ours et des loups.

« La faune sauvage de Yellowstone est bel et bien sauvage. Le parc n’est pas un zoo où les animaux peuvent être observés en toute sécurité de l’autre côté d’une barrière, a relevé le procureur. Approcher une ourse grizzly avec des oursons est totalement idiot. En l’occurrence, c’est uniquement par un coup de chance qu’on parle de Dehring comme d’une prévenue et pas comme d’une touriste mutilée. »