Meurthe-et-Moselle : Elle envoie un don de 500 euros à une commune soixante ans après avoir abîmé une mandoline

BELLE HISTOIRE Aujourd’hui en Israël, l’expéditrice de la lettre voulait « effacer une vieille dette »

T.G.
— 
Une mandoline (illustration).
Une mandoline (illustration). — Pixabay

Le maire de la commune de Jarny, une petite ville de Meurthe-et-Moselle, a reçu un courrier inhabituel cet été. La lettre venait d’Israël et, à l’intérieur, se trouvait une lettre et un chèque de 500 euros. Pourquoi un tel don ?

Car l’expéditrice voulait « effacer une vieille dette », rapporte France Bleu Lorraine Nord. A la fin des années 1950, alors qu’elle vivait encore dans la commune, elle avait fait chuter la mandoline lors d’un accident de vélo. L’instrument, prêté par l’école de musique locale, avait été sérieusement endommagé mais la jeune fille avait préféré ne rien dire. Elle a gardé cette fameuse mandoline avant donc de la rembourser avec ce courrier inattendu.

Avec ces 500 euros, la mairie a décidé d’acheter un violoncelle qui servira à cette même école de musique.