Etats-Unis : Une intelligence artificielle peut désormais résumer un livre en quelques lignes

BLUFFANT Selon la société OpenAI, cette nouvelle intelligence artificielle est capable de générer des résumés atteignant parfois le niveau « d’un résumé de qualité moyenne écrit par un humain »

20 Minutes avec agence
— 
Deux fillettes lisent un livre (illustration).
Deux fillettes lisent un livre (illustration). — Mint Images/Shutterstoc/SIPA

L’entreprise OpenAI a présenté le 23 septembre une nouvelle utilisation possible de son système de génération de texte par intelligence artificielle (IA) GPT-3, rapporte VentureBeat, relayé par Presse-Citron ce dimanche. Il s’agit d’un modèle permettant de créer automatiquement le résumé d’un livre, et ce peu importe la longueur de l’ouvrage, peut-on lire sur le blog de la société.

Pour réaliser cette tâche, l’IA développée par OpenAI commence d’abord par résumer l’ouvrage section par section. Puis, elle produit une synthèse de ces différents résumés partiels. C’est cette approche du problème, par « décomposition récursive des tâches », qui permet à l’outil de la société américaine de pouvoir résumer un livre peu importe sa longueur. Il est également envisageable de paramétrer le système pour avoir un résumé plus ou moins long, ou avec plus ou moins de détails.

Une technologie étudiée par Google, Microsoft ou Facebook

Dans leur annonce, OpenAI a affirmé que leur modèle d’IA était capable de générer des résumés atteignant parfois le niveau « d’un résumé de qualité moyenne écrit par un humain ». De nombreux problèmes resteraient néanmoins à régler. Le nouveau système aurait par exemple tendance à générer des listes d’évènements sans cohérence interne.

Mais ces premiers résultats prometteurs d’OpenAI marquent cependant une nouvelle étape dans la fabrication d’un tel outil, auquel s’intéressent également depuis plusieurs années les géants du numérique Google, Microsoft et Facebook. De nombreuses entreprises sont en effet à la recherche d’un moyen pour gagner du temps dans les différentes tâches de veille. D’après une enquête SearchYourCloud, les employés passeraient en moyenne 9,3 heures par semaine à mener des collectes d’informations liées à leur travail. Un temps qu’OpenAI espère par conséquent pouvoir réduire grâce à leur outil.