Job de rêve : Photographiez des aurores boréales en Islande en étant logé gratuitement dans un hôtel

EMPLOI La personne retenue devra rester sur place trois semaines

avec agence
— 
Le photographe devra être capable de fournir à l'hôtel des clichés de haute qualité. (illustration)
Le photographe devra être capable de fournir à l'hôtel des clichés de haute qualité. (illustration) — OLIVIER JOLY/SIPA

Un hôtel islandais est à la recherche d’un photographe capable d’immortaliser des aurores boréales. L’annonce très originale a été publiée mi-juillet sur Internet, a repéré le magazine Géo.

L’hôtel Rangá, situé dans le sud ouest du pays et à une centaine de kilomètres de la capitale, espère recruter un véritable « chasseur » ou « chasseuse » d’aurores boréales de mi-septembre à mi-octobre. En contrepartie, l’heureux élu sera logé et nourri gratuitement sur place durant trois semaines. Les prix de ses billets seront également intégralement pris en charge par l’établissement hôtelier.

Sur place, la recrue aura « accès à l’observatoire des étoiles et aux bains à remous de l’hôtel », précise l’annonce. Elle pourra également visiter les environs durant ses jours de congé. Le photographe devra céder l’intégralité des droits de ses clichés, qui devront être de « haute qualité », à l’hôtel de luxe. Ce dernier pourra les utiliser de façon illimitée pour faire la promotion du territoire et de ses services auprès des touristes.

Pour partir, un test PCR exigé

Si vous êtes prêt à passer le cap, il suffit de postuler directement sur le site de l’hôtel. Il vous sera demandé votre nom et prénom. Les personnes actives sur les réseaux sociaux et ayant une importante communauté seront avantagées. En quelques mots, vous devrez prouver que vous êtes motivé pour décrocher ce job.

Pour finir, les postulants devront également préciser s’ils sont vaccinés contre le Covid-19. Sur le site Internet Diplomatie. gouv, il est indiqué que les voyageurs souhaitant se rendre en Islande doivent « présenter un test PCR réalisé moins de 72 heures avant le départ ». Le document doit être rédigé en anglais, norvégien, danois ou en suédois. Les personnes vaccinées ou immunisées sont également concernées par cette mesure.