Etats-Unis : Elle emmène sa Tesla au garage et découvre qu’un rat a rongé tous les câbles

AUTOMOBILE Les rats sont attirés par les garnitures de câbles électriques, fabriqués avec du soja

20 Minutes avec agence

— 

Une enseigne portant le logo de Tesla. (illustration)
Une enseigne portant le logo de Tesla. (illustration) — Lev Radin/Sipa USA/SIPA

Des rongeurs dans le moteur. Sarah Williams, une Américaine de 41 ans propriétaire d’une Tesla Model 3 a découvert qu’un rat avait élu domicile dans son véhicule électrique. L’animal a été retrouvé dans la boîte à gant à l’occasion d’une visite chez le réparateur.

La quadragénaire s’était rendue chez le garagiste à cause d’un problème de climatiseur qui avait cessé de fonctionner. Il s’est rapidement avéré que le rongeur s’était installé dans la voiture et avait sectionné les câbles associés au refroidissement de l’habitacle, rapporte le New York Post relayé par Phonandroid.

Tesla ne remboursera pas

Si le rat s’était intéressé à l’installation électrique, c’est parce que l’isolant utilisé par le Tesla a une forte odeur du soja. « La plupart des constructeurs automobiles préfèrent le soja au pétrole pour l’isolation des fils pour les véhicules plus récents parce que c’est moins coûteux et meilleur pour l’environnement », a ainsi expliqué Jose Solis, conseiller chez Tesla.

La conductrice a tenté d’obtenir un remboursement pour cette réparation, qui a coûté 5.000 dollars et immobilisé sa voiture un mois durant. En vain. « L’utilisation de ce matériau ne serait pas considérée comme un "défaut" de conception ou d’utilisation », a justifié le conseiller Tesla. « Considérant qu’il y a trop de facteurs hors du contrôle de Tesla, nous ne pouvons pas couvrir cela sous une garantie ou une réparation. »

L’utilisation du soja pour l’isolation des câbles n’est pas une spécificité de Tesla. D’autres constructeurs font de même depuis plusieurs années. Ce qui signifie que, attirés par l’odeur alléchante, les rats pourraient s’attaquer à d’autres modèles de véhicules.