Belgique : Une IA repère les députés scotchés à leur smartphone au Parlement et les recadre

DÉLATION 2.0 Lorsque le système repère un élu consultant son téléphone en pleine session, il le mentionne aussitôt sur Twitter et Instagram

20 Minutes avec agence

— 

Les membres du Parlement fédéral belge. Image d'illustration.
Les membres du Parlement fédéral belge. Image d'illustration. — Geert Vanden Wijngaert/AP/SIPA

Les sessions parlementaires sont parfois un peu longues – ou un peu ennuyeuses – pour les députés. Nombreux sont alors les élus qui, comme tout un chacun, sortent leur smartphone pour s’occuper et faire passer le temps. Mais en Belgique, cette pratique a désormais des conséquences.

Un artiste belge a en effet développé un système d’intelligence artificielle (IA) qui épingle publiquement les élus regardant un peu trop leur téléphone alors qu’ils se trouvent au Parlement. Baptisée « The Flemish Scrollers » (« les scrolleurs flamands »), l’œuvre digitale analyse les images des séances parlementaires filmées et identifie les députés qui ont le nez sur leur smartphone.

Une IA qui s’enrichit grâce aux archives

Une fois que l’IA, imaginée par l’artiste Dries Depoorter, repère un élu déconcentré, elle alpague le malchanceux sur les réseaux sociaux. Le député est ainsi automatiquement mentionné sur Twitter et Instagram. La publication contient la séquence coupable et toujours le même message : « Restez concentré s’il vous plaît ! »

En une journée ce lundi, « The Flemish Scrollers » a déjà mentionné quatre députés. Quand il n’y a pas de débat au Parlement, l’IA se plonge dans les archives pour retrouver les hommes et femmes politiques qui se sont déconcentrés par le passé en pleine séance. C’est initialement ainsi que l’artiste a entraîné son algorithme, mais Dries Depoorter n’a pas encore précisé si ces images d’archives identifiées allaient donner lieu à des dénonciations…