Coronavirus en Inde : Une femme déclarée morte se réveille quelques instants avant sa crémation

PIOUFFF La septuagénaire avait simplement perdu connaissance et s’est réveillée lors de la mise en bière

20 Minutes avec agence
— 
Un cercueil. (Illustration)
Un cercueil. (Illustration) — Maxime Le Pihif/SIPA

À quelques minutes près, elle était brûlée vive. Une femme de 76 ans que tout le monde croyait morte du Covid-19 s’est réveillée quelques instants à peine avant que son corps soit incinéré en Inde, rapporte India Today.

Les faits sont survenus début mai dans le district indien de Baramati, à quelques heures de Bombay. La septuagénaire a été testée positive au coronavirus mais ne présentant aucun symptôme grave, les médecins lui ont simplement conseillé de s’isoler à domicile. Malheureusement, son état s’est dégradé dans les jours suivants.

Elle se réveille et se met à pleurer

Le 10 mai, les proches de la victime l’ont alors emmenée à l’hôpital. Alors qu’ils cherchaient à trouver un lit disponible dans l’hôpital surpeuplé en pleine pandémie, la septuagénaire est restée dans le véhicule dans lequel la famille était venue. C’est là qu’elle a perdu connaissance, cessant de bouger.

Ses proches ont alors cru qu’elle était décédée. Ils ont ramené le corps chez eux et ont commencé à le préparer en vue de la crémation, informant le reste de la famille que les rites funéraires étaient en cours. Mais au moment où le cadavre était mis en bière, la septuagénaire s’est réveillée, se mettant d’abord à pleurer avant d’ouvrir les yeux.

Choqués, ses proches l’ont immédiatement amenée à l’hôpital. Elle a cette fois-ci été prise en charge pour un « traitement complémentaire ». Aucune information sur son état de santé n’a depuis été communiquée. Ce mercredi, l’Inde a recensé plus de 4.500 décès liés au coronavirus en une journée, battant son propre record, rappelle Ouest France.