Vaccination : La jeune Italienne a reçu quatre et non six doses du vaccin Pfizer

ERREUR MÉDICALE Pfizer avait mené des tests et conclu qu’un surdosage équivalent à quatre doses n’avait pas de conséquence pour la santé

20 Minutes avec agences

— 

Des doses de vaccins du laboratoire Pfizer/BioNTech
Des doses de vaccins du laboratoire Pfizer/BioNTech — Christian Charisius / POOL / AFP

L’Italienne de 23 ans à laquelle ont été administrées par erreur plusieurs doses du vaccin Pfizer en a reçu quatre, et non six comme annoncé dans un premier temps. Les autorités sanitaires italiennes ont rectifié cette information ce mardi.

Ce dimanche, une jeune stagiaire en psychologique clinique a reçu un dosage erroné du vaccin contre le Covid-19 en Toscane. La jeune femme a pu regagner son domicile ce lundi après avoir passé 24 heures en observation à l’hôpital. Elle reste sous contrôle au cas où ce surdosage crée des problèmes de santé.

Un oubli de la part de l’infirmière

L’Italienne n’a en fait reçu « que » 0,30 ml, soit « la quantité utilisée pour quatre doses du vaccin Pfizer », a expliqué dans un communiqué l’agence de santé de Toscane. « Le fait que la quantité injectée soit légèrement supérieure à quatre doses est important car l’expérimentation menée par Pfizer pour établir les conséquences d’un surdosage s’était arrêtée à quatre doses de principe actif inoculées simultanément, sans que cela entraîne des conséquences particulières pour les patients. »

Cette erreur est due au fait que l’infirmière en charge de la vaccination a oublié de diluer le flacon de principe actif avec du sérum physiologique. Un oubli dû à « une activité de routine sur des volumes élevés et sous pression en raison de la nécessité de respecter rigoureusement les délais », précise le communiqué.