Allemagne : Millionnaire grâce au Bitcoin, il milite pour l'interdiction des cryptomonnaies

ENVIRONNEMENT Cette contribution, l’une des plus importantes jamais reçues par un parti politique allemand, a pour but d’aider les Verts à remporter les élections fédérales en septembre 2021

20 Minutes avec agence

— 

Le bitcoin (Illustration)
Le bitcoin (Illustration) — SIPA PRESS

Le Parti Vert allemand a récemment reçu une donation aussi élevée que paradoxale. Moritz Schmidt, spécialiste du numérique de 39 ans, a offert un million d’euros en bitcoin aux écologistes allemands… pour qu’ils interdisent le bitcoin.

L’homme espère que le Parti Vert interdira les cryptomonnaies dans le pays en cas de victoire aux élections fédérales cette année, indique Associated Press. Moritz Schmidt doit pourtant sa fortune au Bitcoin. Il a en effet expliqué avoir acquis « quelques milliers d’euros » de cette monnaie virtuelle en 2011.

Une prise de conscience écologique

La revente progressive des devises lui a ensuite permis d’empocher environ deux millions d’euros au fil des années. « J’ai réalisé d’immenses bénéfices grâce à la bulle du Bitcoin », a commenté le multimillionnaire. « Ça a été comme des montagnes russes, et ces gains sont une richesse imméritée. »

La démarche du développeur s’explique par sa prise de conscience environnementale, après avoir réalisé en 2017 le fort impact écologique du minage des cryptomonnaies. « Le système du Bitcoin est intrinsèquement hyper- énergivore », a-t-il dénoncé, expliquant qu’il préférait donner de l’argent à un parti politique plutôt qu’à une association afin d’avoir un effet plus marquant.

Des élections en septembre 

« J’attendais plus ou moins le bon moment pour faire une importante donation », a précisé Moritz Schmidt. Le million d’euros qu’il a versé aux Verts constitue l’un des financements les plus élevés jamais reçus par un parti allemand. Les formations politiques du pays font habituellement campagne grâce aux aides de l’Etat et aux cotisations payées par leurs membres.

Le parti écologiste allemand et sa candidate Annalena Baerbock figurent actuellement en bonne place dans les sondages. Les élections nationales qui désigneront le successeur d’ Angela Merkel auront lieu le 26 septembre.