Etats-Unis : Il sauve sa femme d’un lynx roux enragé et enflamme Internet

VIE SAUVAGE Vue plus de 10 millions de fois, la vidéo divise les internautes car l’animal a été abattu, mais selon une zoologiste, un « bobcat » qui a la rage peut être dangereux

P.B.

— 

Un Américain de Caroline du Nord a défendu sa femme, attaquée par un «bobcat» (lynx roux) le 9 avril 2021.
Un Américain de Caroline du Nord a défendu sa femme, attaquée par un «bobcat» (lynx roux) le 9 avril 2021. — Twitter/@Evi3Zamora

C’est un concentré d’Amérique en 46 secondes. Mise en ligne jeudi, la vidéo d’un homme volant au secours de son épouse attaquée par un bobcat (lynx roux) enragé en Caroline du Nord, approchait des 10 millions de vues sur Twitter vendredi. Si certains ont d’abord cru à un fake, le shérif de Pender County confirme à 20 Minutes qu’il y a bien eu une attaque de bobcat le 9 avril dans un quartier résidentiel de Burgaw, et il estime qu’il s’agit « probablement » de la vidéo en question. Un représentant des services Wild Life Control de l’Etat se « renseignait » pour confirmer l’information mais les maisons du lotissement de la vidéo sont identiques à celles du quartier de Creekside, où a eu lieu l’attaque du 9 avril.

La scène commence comme un matin typique dans les suburbs. Le mari sort en short et en santiags en sifflotant, dit bonjour à une joggeuse puis s’exclame : « Il faut que je lave ma voiture. » Furtivement, en haut à gauche de l’écran, un animal traverse la route. Son épouse arrive, une caisse dans les bras, dans laquelle se trouve sans doute leur chat domestique.

« I’ll shoot that fucker »

Caché sous une voiture, le bobcat miaule, pouffe et saute sur la femme, qui hurle et se débat. Son mari lui vient en aide et attrape l’animal sauvage, qu’il tient à bout de bras avant de réaliser : « C’est un bobcat ! ». Le lynx roux est commun en Amérique du nord. Il s’agit d’un petit lynx pesant entre 10 et 12 kilos adulte. C’est un prédateur « défensif », qui n’attaque en général pas les humains, dont il a peur. A moins de se sentir coincé ou d’avoir la rage.

Le mari jette alors le bobcat sur le gazon. L’animal court vers la maison. L’homme le suit et sort un pistolet de son short – on est en Amérique – en criant « I’ll shoot that fucker ».

L’animal abattu

La vidéo a d’abord été mise en ligne sur TikTok par l’utilisateur @keithmcgeaux. Suspendu par l’app pour avoir enfreint sa charte sur la violence contre les animaux, il a autorisé une internaute, Sada, à la publier sur Twitter. Selon elle, l’utilisateur de TikTok a indiqué que le mari s’appelait Happy et que c’est bien lui qui a abattu l’animal. Le shérif confirme que le bobcat a bien été tué, mais ne sait pas si c’est par l’homme ou un agent du bureau Wild life control. Le couple a été vacciné contre la rage par sécurité.

De nombreux internautes ont critiqué les actions violentes du mari, mais la zoologiste Imogène Cancellare, qui a étudié les bobcats, ne lui jette pas la pierre : malgré sa petite taille, un lynx roux enragé peut être très dangereux, avec des dents et des griffes acérées : « Vous pouvez perdre un oeil », écrit-elle sur Twitter. Selon elle, même s’il avait été capturé par un agent de contrôle des animaux sauvages, il aurait été euthanasié.