Deliveroo : Les clients n'ont pas digéré un poisson d'avril à 466,40 euros

CANULAR Certains clients ont reçu des confirmations de livraison par mail pour 38 pizzas aux anchois

20 Minutes avec Agence

— 

La blague de Deliveroo n'a pas séduit les clients de la plateforme de livraison.
La blague de Deliveroo n'a pas séduit les clients de la plateforme de livraison. — SOPA Images/SIPA

Deliveroo a fait fort pour respecter la tradition du 1er avril. Ce jeudi, certains clients de la plateforme de livraison alimentaire ont reçu des mails pour des commandes exorbitantes qu’ils n’avaient pas passées, comme « 38 pizzas Acciuga et 50 sauces piquantes pour un total de 466,40 euros », rapporte Le Point.

Le message ressemblait à tous les autres mails envoyés par Deliveroo pour confirmer une commande. A la fin, les clients pouvaient lire : « Le temps que vous lisiez ce mail, votre commande sera en cours de livraison. Nous vous souhaitons d’avance un excellent appétit ! ». De quoi provoquer le malaise de certains qui pensaient légitimement avoir fait les frais d’une usurpation d’identité ou d’un piratage de compte bancaire.

« Des petits farceurs »

Mais à la fin de la fausse facture, on pouvait lire : « Une dernière information qui pourrait s’avérer importante : les anchois de ces pizzas sont en fait… des petits farceurs ! Souriez, le poisson d’avril a encore frappé ! ». Cette blague a cependant été très mal accueillie par de nombreuses victimes. « Deliveroo France, vous vous trouvez drôle avec votre e-mailing ? Quand on sait à quel point c’est stressant d’avoir sa CB piratée, ce genre de poisson d’avril passe mal », peut-on notamment lire sur Twitter.

La société britannique a tenté de répliquer au bad buzz. « Nous vous confirmons qu’il s’agit d’un poisson d’avril ! Rassurez-vous, les 38 pizzas aux anchois ne sont pas en cuisine ! Vous pouvez passer la soirée sereinement en commandant des pizzas de votre choix », a-t-elle répondu à une internaute qui n’avait pas digéré le canular.