Royaume-Uni : Un cours sur le bonheur rendrait effectivement les étudiants plus heureux

ÉTUDE Dispensée à l’Université de Bristol, la formation de trois mois sur le bonheur comporte des cours théoriques et pratiques

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un étudiant et son ordinateur portable
Illustration d'un étudiant et son ordinateur portable — Gabrielle CEZARD/SIPA

Rester optimiste durant cette période de crise sanitaire et économique peut s’avérer délicat. L’université de Bristol, au Royaume-Uni, a trouvé une solution pour accompagner les étudiants de 1re année en dispensant un cours sur le bonheur. Certains étudiants « semblent en tout cas plus heureux depuis qu’ils ont suivi des leçons sur le sujet », précise The Guardian. Et ils sont plus optimistes que ceux qui ne l’ont pas suivi, selon une étude.

Cette formation a été lancée en 2019 par l’établissement universitaire après avoir constaté une « hausse inquiétante des problèmes de santé mentale chez les élèves à travers le Royaume-Uni ». Le dispositif est basé sur un cours dispensé à l’Université de Yale, aux États-Unis.

Des cours pratiques et théoriques

La formation sur le bonheur dure trois mois et comporte deux volets, l’un théorique et l’autre pratique. Les étudiants assistent à des cours magistraux enseignant la psychologie et la neuroscience du bonheur. Ils permettent de définir le bonheur et pourquoi il survient.

Dans la partie pratique de la formation, les étudiants sont invités à « réaliser un acte de gentillesse, bavarder avec un inconnu, prendre le temps de savourer une expérience, faire de l’exercice, bien dormir, même rédiger une lettre de remerciement », précise The Guardian.

Un journal en ligne chaque semaine

Animés par des étudiants seniors, des cercles du bonheur vont permettre de questionner l’impact des médias sociaux sur le bonheur. Une réflexion sur « la manière dont la solitude peut altérer le système immunitaire et à la manière dont l’optimisme peut augmenter l’espérance de vie » est aussi menée. Les étudiants doivent également rédiger un journal en ligne pour les aider « à réfléchir à leur bien-être mental. »

A la fin du semestre, ceux qui ont suivi cette formation sur le bonheur reçoivent 20 crédits académiques, soit un sixième des points nécessaires pour passer en deuxième année. Mais il apparaît surtout, selon une étude, que les 1.000 étudiants ayant suivi la formation se sentent globalement plus heureux que ceux qui ne l’ont pas suivie.