Confinement : En Seine-Maritime et dans l’Eure, une attestation de déplacement en langue normande

LANGUE REGIONALE L'« Acertainement dérogatouère pouor se déhalaer » est la traduction du document officiel dans une langue issue de « tous les parlers normands continentaux »

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une attestation de déplacement dérogatoire. .
Illustration d'une attestation de déplacement dérogatoire. . — ALLILI MOURAD/SIPA

Le Conseil régional de Normandie a annoncé ce mardi la mise en ligne d’une version en langue normande de l’attestation dérogatoire à remplir en cas de sortie pendant le confinement.

L’Eure et la Seine-Maritime, appartenant à la région, font partie des 16 départements visés par les mesures sanitaires plus strictes mises en place vendredi 19 mars. Le document est téléchargeable sur le site de la région, ont indiqué les autorités dans un tweet relayé par 76Actu.

« Acertainement dérogatouère pouor se déhalaer »

« Le normand est une langue romane, à 80 % issue du latin, apprend-on sur le portail. Elle s’est mâtinée de quelques termes saxons ou vikings, au gré des apports de l’histoire ». La déclinaison locale du certificat est parfaitement légale si elle est utilisée par des résidents de l’Eure ou la Seine-Maritime. Elle a été rédigée dans une langue issue « de tous les parlers normands continentaux ».

Le document obligatoire en cas de déplacement dans certaines conditions est ainsi appelé en normand : « Acertainement dérogatouère pouor se déhalaer ». « La situation sanitaire ne doit pas nous faire oublier la culture et l’histoire de notre territoire », a estimé le Conseil régional de Normandie, qui s’est réjoui de cet « humour dans nos vies confinées ».