Thaïlande : Le Premier ministre asperge des journalistes de spray hydroalcoolique après une question sensible

HUMEUR Prayuth Chan-ocha n’a pas apprécié que des journalistes l’interrogent sur les candidats potentiels pour des postes vacants au sein de son cabinet

20 Minutes avec agence
Le Premier ministre thaïlandais asperge des journalistes de spray hydroalcoolique lors d'une conférence de presse en mars 2021.
Le Premier ministre thaïlandais asperge des journalistes de spray hydroalcoolique lors d'une conférence de presse en mars 2021. — /AP/SIPA

Une perte de sang-froid totale. Lors d’une conférence de presse ce mardi, le Premier ministre de laThaïlande a subitement aspergé les journalistes à l’aide d’un spray hydroalcoolique, rapporte le HuffPost.

Prayuth Chan-ocha était visiblement agacé par les questions que lui posaient les reporters présents. Une question l’a particulièrement vexé. Elle portait sur une liste de candidats potentiels pour occuper des postes vacants dans le cabinet du Premier ministre, à la suite de l’arrestation de trois ministres pour insurrection début mars.

Aspergés à deux reprises

« Que voulez-vous demander d’autre ? », a d’abord rétorqué Prayuth Chan-ocha. Un journaliste a alors reformulé une autre question, mais toujours sur le même sujet. « Je ne sais pas, a alors répondu le dirigeant en fronçant les sourcils. Le Premier ministre est-il censé être la seule personne au courant ? Ne me demandez pas. »

Irrité, Prayuth Chan-ocha a alors quitté l’estrade. Il s’est ensuite emparé d’un spray de gel hydroalcoolique et a aspergé plusieurs des journalistes présents. À la suite de ce geste, il a entamé un échange avec eux mais ne s’est pas apaisé, au contraire.

Le Premier ministre a recommencé à les asperger avec le spray avant de quitter définitivement la pièce. En 2015, cet ancien chef du coup d’État militaire mené en Thaïlande avait déjà jeté une peau de banane sur un cameraman, rappelle Le Monde.