Covid-19 aux Etats-Unis : Des manifestants brûlent des masques de protection dans l’Idaho

PANDÉMIE Dans cet Etat américain, le port du masque n’est pourtant pas imposé au niveau fédéral

20 Minutes avec agence

— 

Un masque de protection jeté à terre (illustration).
Un masque de protection jeté à terre (illustration). — Steve Bisgrove/REX/SIPA

Marre du Covid-19 et des restrictions sanitaires. Une centaine d’habitants de l’Idaho, aux Etats-Unis, s’est rassemblée ce samedi pour protester contre les mesures de restriction prises afin de freiner la propagation du coronavirus.

Lors de cette manifestation, des masques de protection ont été brûlés devant le Capitole de l’Etat, à Boise, rapporte The Guardian. La scène a été filmée par des journalistes.

Le port du masque pas obligatoire dans l’Idaho

Sur les images, on voit des adultes mais aussi des enfants jeter des masques dans un feu allumé pour l’occasion dans un tonneau. « Les gens doivent se rendre compte que nous sommes ici aujourd’hui pour freiner le gouvernement, pour rétablir notre forme républicaine de gouvernement », a expliqué un opposant.

Dans l’Idaho, le gouverneur n’a pourtant pas rendu le port du masque obligatoire. Celui-ci n’est imposé que dans sept comtés et onze villes. A Boise, où s’est déroulée la manifestation, la mairie encourage les habitants à porter un masque mais ne les y oblige pas. En 2020, 170.000 personnes ont attrapé le coronavirus dans l’Etat et 1.900 personnes en sont mortes.