Caen : Un lycéen écrit à Nikos Aliagas pour sauver son cours de grec, l’animateur répond

SURPRENANT « Le grec est le socle même de notre civilisation », a répondu l’animateur télé et radio dans une vidéo de soutien

20 Minutes avec agence

— 

Nikos Aliagas, en janvier 2018.
Nikos Aliagas, en janvier 2018. — Frederic Sierakowski / SIPA

Nikos Aliagas à la rescousse d’un lycée de Caen (Calvados). Un élève de l’établissement Victor-Hugo, craignant de voir son cours de grec moderne supprimé, a lancé récemment un appel à l’animateur télé et radio, rapporte Ouest France.

Dans ce lycée normand, seul à enseigner le grec dans le département, le portugais, le suédois, le latin et le théâtre sont aussi menacés. En juin dernier, enseignants et élèves avaient déjà manifesté contre la suppression de ce cours.

« Je vous soutiens ! »

Un jeune homme, qui étudie le grec depuis deux ans, s’est mobilisé pour sauver l’apprentissage de cette langue qui lui est chère. « Pour faire comprendre à tous que le grec moderne n’est pas une langue qui ne sert à rien, je me suis dit qu’il faudrait une voix qui porte, à laquelle les gens puissent s’identifier », explique-t-il.

Le lycéen a donc contacté « le plus connu des Grecs de France », Nikos Aliagas. Et le journaliste a répondu à son appel. « Je voulais te féliciter pour tout le travail de sensibilisation que tu fais », a déclaré l’animateur dans une courte vidéo. « Le grec est le socle même de notre civilisation. Tout le monde parle grec sans le savoir. Je vous soutiens ! »