Coronavirus au Royaume-Uni : Agé de 34 ans, il obtient un rendez-vous pour être vacciné à cause d'une faute de frappe

PETIT BUG Une faute de frappe a attribué au journaliste la taille de 6,2 cm, mais toujours avec le même poids, lui donnant ainsi un IMC de 28.000

20 Minutes avec agence

— 

Un vaccin injecté ici à un patient. (illustration)
Un vaccin injecté ici à un patient. (illustration) — Sebastian Scheiner/AP/SIPA

Un journaliste de Liverpool (Royaume-Uni) a eu la surprise de recevoir un SMS lui indiquant qu’il pouvait se faire vacciner contre le Covid-19. Liam Thorp n’est pourtant pas prioritaire puisqu’il a 32 ans et ne souffre d’aucune pathologie.

Le trentenaire a raconté au Liverpool Echo, pour lequel il travaille, l’incroyable erreur qui a conduit à cette situation. Le journaliste « savait à quel point il était loin, de manière justifiée, dans la liste d’attente » pour le vaccin. Il rédige en effet quotidiennement des articles sur la pandémie. En recevant l’étonnante nouvelle, il a appelé son médecin pour comprendre ce qui s’était passé.

Le journaliste soulagé

Alors qu’il n’est pas obèse, le trentenaire a appris qu’il avait obtenu ce rendez-vous… grâce à une faute de frappe. Sa taille, 6 pieds et 2 pouces, avait été enregistrée dans le système médical national comme 6,2 cm. L’indice de masse corporelle (IMC) de Liam Thorp était donc de 28.000, alors que l’obésité morbide est atteinte quand l’IMC d’une personne dépasse 40.

L’intéressé a pris l’erreur avec le sourire et plaisanté avec son interlocuteur sur le fait qu’il avait pris un peu de poids pendant le confinement. « Pour être honnête, j’étais plutôt soulagé car je ne me sentais pas à l’aise d’avoir été invité [à me faire vacciner] avant tant d’autres personnes plus vulnérables », a confié Liam Thorp.