Dénoncer son ex pour la Saint-Valentin, la proposition saugrenue de la police américaine

INSOLITE L’humour des policiers de Nashville, en Caroline du Nord, a beaucoup divisé sur les réseaux sociaux

20 Minutes avec agence

— 

Police américaine, illustration.
Police américaine, illustration. — Jewel SAMAD / AFP

La police du comté de Nashville (Etats-Unis) a lancé une offre originale à l’occasion de la Saint-Valentin. Sur Facebook, les fonctionnaires ont incité ce vendredi les citoyens à dénoncer leur ex, à condition bien sûr qu’il ait quelque chose à se reprocher légalement.

« Appelez-nous […] en nous disant où il se trouve et nous nous occuperons de tout », indique la publication. Avant d’expliquer le traitement de choix qui serait réservé au délinquant en question lors de ce « week-end spécial Saint-Valentin ». Les menottes sont ainsi décrites comme « des bracelets en platine en édition limitée » et le transfert dans une voiture de police, comme un moyen de « transport gratuit avec chauffeur ».

Un grand succès sur les réseaux sociaux

« Un séjour d’au moins une nuit dans notre luxueux établissement cinq étoiles » était également prévu, auquel s’ajoutait un « dîner spécial Valentin ». Les policiers espéraient que cette opération, permettant à la fois de se venger d’un ex et de faire appliquer la loi, aurait du succès. Ils avaient même précisé que « les opérateurs se tenaient prêts » pour faire face à l’afflux d’appels de dénonciation attendus.

Le ton du message a beaucoup plu aux internautes. L’un d’entre eux a félicité la police de Nashville pour son « marketing créatif ». « C’est hilarant », a commenté un autre. « J’espère que vous serez vite complets. » Une utilisatrice de Facebook a quant à elle écrit avoir envie de se livrer aux autorités en faisant semblant d’être recherchée. Mais d’autres lecteurs ont beaucoup moins apprécié ce qu’ils ont considéré comme un appel à la délation…